Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘P5+1’

Nous avions laissé les négociateurs iraniens et ceux du groupe P5+1 à Moscou, lors de la dernière rencontre formelle en juin 2012 ; les négociations ont repris ces 26 et 27 février. Quelles perspectives ?

Noursoultan Nazarbaïev accueille le chef négociateur iranien, Saeed Jalili

Noursoultan Nazarbaïev accueille le chef négociateur iranien, Saeed Jalili

Après de longs mois de tensions diplomatiques, et le début du second mandat de Barack Obama à la Maison Blanche, suite à sa réélection en novembre 2012, Occidentaux et Iraniens reprennent le fil des négociations. Si le dossier du nucléaire est évidemment au cœur des négociations, d’autres sujets sont désormais ouvertement posés sur la table de négociation. La guerre continue en Syrie focalise l’attention de la communauté internationale alors que les Iraniens pointent du doigt la situation précaire à Bahraïn. Les diplomates occidentaux craignent que Téhéran veuille une nouvelle fois détourné les discussions vers des éléments périphériques et non-essentiels à la nature même du groupe P5+1. Or, des deux côtés, on veut apparaître comme force de proposition avec pour ambition de bouger des positions ensablées. Est-ce qu’Almaty entrouvrira de nouvelles perspectives permettant de relancer une dynamique positive dans ce long tunnel ? Difficile d’être optimiste.

(suite…)

Publicités

Read Full Post »

Les négociations entre l’Iran et le P5+1 dans la capitale irakienne, les 23 et 24 mai 2012, n’ont pas avancé. Les négociateurs iraniens sont restés inflexibles alors que le front occidental s’effrite.

L’Irak était l’hôte du second round des négociations sur le dossier nucléaire iranien. Cette destination était pour Téhéran synonyme d’une compensation aux premières négociations à Istanbul. Symbolique, ce choix a eu pour but d’offrir aux négociateurs iraniens une atmosphère favorable à l’occasion de sa rencontre avec le groupe P5+1. Catherine Ashton, Haut Représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a tenté plusieurs médiations pendant ses 48 heures avec le chef de la délégation iranienne, Saïd Jalili.

(suite…)

Read Full Post »

Le groupe P5+1 (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie + Allemagne) a officiellement repris le fil diplomatique avec l’Iran sur le dossier du nucléaire dans l’ancienne Constantinople.

« Le serpent change de peau, non de nature. »

Proverbe persan

Les officiels iraniens et ceux des grandes puissances mondiales se sont retrouvés en Turquie pour élaborer une nouvelle initiative pour sortir de la crise diplomatique qui entoure le programme nucléaire. Côté iranien, Saeed Jalili, négociateur en chef du dossier nucléaire, est arrivé, vendredi 13 avril, pour rencontrer le ministre des Affaires étrangères turc, Ahmet Davutoglu. Hormis la présence de la représentante pour la politique étrangère de l’UE, Catherine Ashton, les six puissances ont envoyé des délégations de haut-fonctionnaires.

(suite…)

Read Full Post »